Presses du Centre UNESCO de Besançon

PCUB

70 Chemin de Mazagran

25000 Besançon

 

 

 

 


Littératures comparées

Sciences de l'Education

Littératures comparées

Sociologie et sciences sociales

Lettres Classiques

Textes Littéraires

Histoire

LA LITTERATURE ET LES ARTS

dir. FLORENT MONTACLAIR

  • ISBN 2-912295-00-9
  • Format A5, 510 pages
  • Prix : 35 euros

La Littérature et les arts est le premier volume de la collection LITTERATURE COMPAREE.

Il se veut une approche des relations entre les arts (peinture, musique, théâtre, cinéma) qui pointe les différentes problématiques des recherches interartistiques. Il regroupe des approches méthodologiques nombreuses et tente de cerner les axes critiques propres aux études des interférences entres les différentes codes artistiques.

Les postulats théoriques sont différents d'un article à l'autre (formalisme, post-formalisme, psychanalyse, approche historique,linguistique, thématique, sémiotique théorie de la réception),  et donnent des exemples d'analyses qui ouvrent des perspectives de recherches importantes.
 
 

Table des Matières

Préface de de Florent Montaclair

Introduction de Pierre Brunel

Première partie : Littérature et Peinture.

Daniel-Henri Pageaux (Paris III) : "La Fontaine muette", Création littéraire et création picturale chez Ernesto Sabato.

Anna Vetter (Besançon) : Peinture et fiction dans l'écriture baroque d'Alejo Carpentier.

Béatrix Zwicky (Paris IV) : La Peinture dans les récits fantastiques au dix-neuvième siècle : une vision d'avenir.

Roger Bozzetto (Aix-Marseille I) : Décrire l'invisible.

Jean-Pierre Picot (Montpellier III) : Richard Corben, metteur en cadre d'Edgar Poe : La Chute de la maison Usher en bande dessinée.

Arnaud Huftier (Valenciennes) : Lire et voir l'aventure ou les parements de la paramnesie : les contes illustres de John Flanders.

Brigitte Malinas-Vaugien (Besançon) : Jeux de masque, William Golding / Francis Bacon.

Pierre Laforgue (Besançon) : Ovide chez les Scythes : le peintre au miroir du poète.

Marie-Hélène Girard (Paris X) : Véronèse ou l'Eden retrouvé.

Sylvie Petit (Besançon) : De la peinture d'actualité à la sociologie-fiction : Jules Verne et Le Radeau de la Méduse.

Sarah Levin (Besançon) : Art pictural et littérature, adaptation et interférences, à l'exemple de S. Lenz.

Thierry Miguet (Besançon) : Virgile illustré par Gérard et Girodet

Christian Michel (Amiens) : Texte et image dans Orion aveugle / Les Corps conducteurs de C. Simon : une inclusion réciproque.

Deuxième Partie : Littérature et Musique.

Andrée Mansau(Toulouse II) : Les ruines circulaires de Borgès ou les nuits de l'âme mises en musique par Michèle Reverdy.

Aude Locatelli (Reims) : Culture musicale et transposition littéraire dans Jean-Christophe de Roman Rolland et Le Docteur Faustus de Thomas Mann.

Marie-France Rouart (Nancy II) : Ballade et roman : le rayonnement d'un texte musical dans la trame de trois romans, Ulysse (Joyce), Guruwari (Brady), Le Roi des Aulnes (Tournier).

Marie-Lise Paoli (Bordeaux III) : Golem et création : histoires et repentir.

Elisabeth Ravoux-Rallo (Aix-Marseille I) : Reflexions sur le livret et sa place dans le spectacle d'opéra.

Jean-Pierre Picot (Montpellier III) : Debussy et le livret d'opéra comme miroir brisé.

Patrice Soulier (Montpellier III) : L'accord dissonant, ou miroir poesque et miroir debussyste dans La Chute de la maison Usher.

Claire-Nicole Robin : (Besançon) : Discords entre texte et musique dans Los Bohemios de Perrin et Palacios.

Troisième partie : Littérature et théâtre.

Tadeusz Kowzan (Caen) : Théâtre, synthèse de la littérature et de tous les arts.

Georges Zaragoza (Dijon) : Entre dramaturgie et mise en scène : le commentaire du texte théâtral.

Jacques Vingler (Besançon) : Littérature et théâtre, pour une lecture de la partition.

Lucile Garbagnati (Besançon) : L'Annonce faîte à Marie, ou le théâtre au coeur/choeur des arts.

Vasile Maruta (Nancy II) : La soirée du Coeur à Barbe au Théâtre Michel, mélange explosif des arts pour une fin violente du dada ?

Florent Montaclair (Centre Unesco) : Post-formalisme et changement de codes : une lecture idéologique du Robinson Crusoë de Guilbert de Pixérécourt.

Quatrième partie : Littérature et cinéma.

Jeanne-Marie Clerc (Montpellier III) : L'adaptation cinématographique comme pratique sociale et culturelle.

Christiane Chaulet-Achour (Caen) : Andrée Chedid, Youcef Chahine : dialogues d'images.

Georges Voisset (Antilles et Guyane) : La rizière, le romancier et le cinéaste en Asie du Sud-Est : du Riz de Shahnon Ahmad aux gens de la rizière de Rithy Panh.

Duarte Mimoso-Ruiz (Toulouse II) : Transposition Littérature / Cinéma : intertextualités / intericonicités et mutations des codes.

Jacqueline Sessa (Saint-Etienne) : Les Fiançailles de Monsieur Hire de Simenon et leurs deux adaptations cinématographiques.

Marie-Miguet (Besançon) : Le Roi des Aulnes, du roman parabole au film historique.

Andrée Chauvin (Besançon) : Perec double vue : un homme qui dort, deux hommes qui filment.

Mongi Madini : Les métamorphoses de Cendrillon.

Zinat Saleh : (Besançon) : La quête de l'identité dans le Silence des Agneaux.

Sabine Jarrot (Besançon) : Transposition des relations interpesonnelles d'un roman à un film : Dracula, de Stoker à Coppola

Nathalie Bilger (Besançon) : Le Voir dans le film Bran's Stoker Dracula de Coppola par rapport au roman de Bram Stoker.

Bernadette Rey-Momoso-Ruiz (Paris IV) : Un exemple d'objet écranique : la bicyclette, véhicule de l'imaginaire.

Philippe Le Guern (Limoges) : Images légitimes (le cinéma) / Ecran illégitime (la télévision). Y a-t-il un place pour la télévision au sein des études littéraires comparées ?

Conclusion

Sylvie Camet-Gouraige (Angers) : Parentés artistiques.

 

Nous contacter ?